Top

Projet Trisomie 21, Auch, Sacha

J’ai la chance d’avoir rencontré un petit bonhomme vraiment adorable avec un charisme incroyable . Voici Sacha .

Un vrai petit coquin, qui nous a fait la pose comme un chef 😉
Comme pour toutes les séances j’ai posé quelques questions à sa maman Isabelle pour nous raconter son histoire . Un peu plus dans l’intimité cette fois, une histoire touchante, qui prend aux tripes et qui au final n’est qu’une belle histoire d’amour .

 » Chacun son destin, le mien était d’être ta maman » 

1-Parles moi de ton histoire avec ton amoureux, depuis quand êtes vous ensemble

J’ai rencontré Jean Jacques en Mars 2011, il avait déjà un enfant Benjamin 8 ans à l’époque . Moi je n’avais pas d’enfant, donc assez vite est né le projet de concevoir un bébé .


La T21 comment l’as tu appris ?

J’avais 38 ans lorsque je suis tombée enceinte . j’ai eu une grossesse normale, suivi de près avec des échos 3d, le top quoi !! Heureuse d’attendre un petit mec, le 19 juillet, aux premières contractions , j’étais prête !
Après 18h de travail, césarienne en urgence, bébé à le cordon autour du coup, et il est en détresse respiratoire. Je vois donc à peine Sacha lorsqu’il sort de mon ventre car il est cyanosé . Papa le suit et je me retrouve seule en salle de réveil…
Je cogite, mais on m’a dit qu’il allait bien .
Son papa arrive, mais seul; c’est louche… Il n’a pas l’air bien .  » Ca va ?  » dis je .  » oui…enfin pas trop … le petit à la nuque épaisse, il est hypotonique. Ils pensent à une trisomie… »
Et là, c’est un séisme dans ma tête. Pas la contrariété si forte soit elle, mais un vrai tremblement de terre qui vous partage le coeur en milliers de morceaux .
 » tu veux le voir?  »
Moi : « oui, bien sur que je veux le voir !!  »
Son papa m’amène ma crevette avec ses yeux en amande. J’ai dit « pas besoin de test, il l’est !  » J’ai su de suite… qui connait mieux son enfant que sa maman . Même si à l’annonce 2 jours plus tard, j’avais une lueur d’espoir .
Ce fut une période terrible, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.  » pourquoi moi? » « que s’est il passé ?  »  » Pourquoi n’a t on rien vu ?  » Des questions sans réponses. Après 4 années de cheminement, j’ai envie de dire comme la maman de Forest Gump sur son lit de mort : Chacun son destin, le mien était d’être ta maman »
Je n’ai pas accepté, mais je prends ce que la vie me donne ou me prends .
Son papa a beaucoup pleuré à la maison. Seul .Il  ne montrait rien .
Il a décidé d’arrêter de travailler 1 an pour faire notre maison et s’occuper de nous.
Moi j’ai repris le travail entre les crises de larmes, mais heureusement j’ai des collègues en or ! Elles m’ont porté les premiers mois .
Puis il faut s’organiser car la rééducation prend du temps, plus tous les rendez vous.. on se sent vite submergé.


Et maintenant ?

Il faut foncé ! Sacha est là avec son handicap, à nous de le rendre le plus autonome possible, « on ne peut pas le laisser au bord du chemin, c’est notre enfant ! » dit son papa.
Du haut de ses 8 ans à l’époque, Benjamin a de suite aimé son frère  » je n ‘en veux pas un autre, c’est mon frère !  » Ils sont très fusionnels tous les 2.

Jean Jacques a changé  d’emploi et travaille à 80 % J’ai géré la rééducation pendant les 3 premières années, on a donc échangé et moi je suis repassée à 100 %

Tout cela m’a fait grandir, j’ai changé. Je suis moins superficielle . Sacha nous élève, nous donne de la force, et de l’amour, beaucoup d’amour .

 Un petit mot pour moi, qu’à tu pensé de notre séance  ?

Je suis très heureuse de t’avoir rencontré, ces photos sont magnifiques.
Vous étiez très complices avec Sacha et ta baguette magique .
Tu es une bonne personne, généreuse, touchante…et finalement je me rend compte que ce petit chromosome en plus me fait faire de formidables rencontres, des personnes avec une belle âme.

 » Sacha nous élève, nous donne de la force, et de l’amour, beaucoup d’amour . « 

Merci Isabelle pour ton témoignage plein d’amour et d’émotion. Je garde ta lettre précieusement ^^ J’espère revoir Sacha très vite, et voir comme il grandit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *